L’histoire du boucher qui se prenait pour un évêque et qui avait découpé en morceaux trois pauvres petits enfants

De : Justin Beausonge
Collection : Littérature générale
17,00 
check_circle
Disponible en ligne
Livré chez vous à partir du lundi 30 mai
Tous les prix incluent la TVA Expédié et vendu par les Éditions H&O
RÉSUMÉ :
Récapitulons. Dans la prison d’Ingolstadt, en Bavière, se trouve réuni tout ce que l’Alle­magne à moustache compte de bandits sans scrupule et d’assassins de la pire espèce. (Enfin, sauf un qui, lui, est enfermé au pôle Nord, chez le roi des Inuits, Iluak Ier, mais c’est une autre histoire, je ne voudrais pas vous embrouiller).
Ingolstadt, donc. La prison. Große Kata­strophe : elle brûle. J’explique très bien pourquoi dans le livre. Des prisonniers meurent dans les flammes — et d’aucuns trouveront qu’on aurait tort de s’en plaindre —, mais d’autres en profitent pour se carapater. Parmi ceux-là, le fameux et redoutable Nicolaï Demiroff, que les journaux à sensation ont surnommé « le boucher qui se prenait pour un évêque et qui avait découpé en morceaux trois pauvres petits enfants ».
Du coup, vous imaginez le branle-bas de combat dans la police bavaroise, la traque implacable qui se met en branle, les ordres qui fusent, les talons qui claquent et tout le toutim. Eh bien voilà, vous y êtes, c’est cette histoire-là que raconte ce livre…


Entre roman policier, conte parodique et fable humaniste, Justin Beausonge nous offre avec L’histoire du boucher qui se prenait pour un évêque et qui avait découpé en morceaux trois pauvres petits enfants un pur moment de jubilation littéraire.

Retrouver un entretien avec Justin Beausonge sur le site de Sous le pavé, la plume...
CARACTÉRISTIQUES :
Date de parution
ISBN
Type
Nombre de pages
01/04/2019
9782845473379
Broché
192
À PROPOS DE L'AUTEUR :