Les soldats d’Allah à l’assaut de l’Occident

De : Djemila Benhabib
Collection : Essais & Documents
21,00 
check_circle
Disponible en ligne
Livré chez vous à partir du vendredi 07 octobre
Tous les prix incluent la TVA. Expédié et vendu par les Éditions H&O.
RÉSUMÉ :
Depuis le 11 septembre 2001, le monde entier le sait : les soldats d’Allah sont prêts au pire pour faire triompher une vision politique de l’islam qui rejette en bloc toutes les valeurs que les démocraties occidentales tiennent pour acquises — séparation du politique et du religieux, égalité des hommes et des femmes, égalité de tous les citoyens face à la loi indépendamment de leurs convictions religieuses, etc.
Djemila Benhabib revient sur l’histoire des peuples de culture musulmane pour montrer comment l’islamisme a fini par supplanter les mouvements démocratiques et féministes qui étaient pourtant apparus au Moyen-Orient en même temps qu’en Occident. Elle souligne la part de responsabilité des États-Unis dans ce gâchis, en particulier à travers leur soutien à l’Arabie saoudite qui finance les réseaux islamiques les plus réactionnaires à coup de pétrodollars. Elle retrace l’histoire de l’implantation des Frères musulmans en Europe comme en Amérique et de leur stratégie pour imposer l’intégrisme sur la place publique, en tirant profit des chartes des droits et de la promotion du multiculturalisme. Elle montre également comment certains bien-pensants de gauche, partisans d’une laïcité qu’ils disent « ouverte », se font souvent les alliés objectifs de ces dangereux militants antidémocratiques.
Passant du général au particulier, elle mêle l’analyse des idéologies aux exemples de leurs conséquences réelles sur les individus, que ce soit en Égypte ou en Iran, en France, au Québec ou en Belgique. Avec ce nouvel essai, Djemila Behabib lance un appel à la vigilance démocratique et un plaidoyer sans concession pour la laïcité.
CARACTÉRISTIQUES :
Date de parution
ISBN
Type
Nombre de pages
13/04/2015
9782845472495
Broché
336
À PROPOS DE L'AUTEUR :
Née en Ukraine d’une mère chypriote grecque et d’un père algérien, Djemila Benhabib a grandi à Oran. Très tôt, elle prend conscience de la condition subalterne des femmes de son pays et s’installe au Québec en 1997. Elle est l’auteure de Ma vie à contre-Coran (Prix des Écrivains francophones d’Amérique en 2009), des Soldats d’Allah à l’assaut de l’Occident (H&O, 2012) et de L’automne des femmes arabes (H&O, 2013). Elle a reçu le Prix international de la laïcité 2012 décerné par le Comité Laïcité République.