Alors vient la lumière | H&O éditions
Alors vient la lumière

Alors vient la lumière (Vehu Ha’Or) est la première traduction française du seul roman d'une auteure israélien majeure : Lea Goldberg. C'est aussi l'un des tout premiers romans publiés en hébreu par une femme (1946).
Été 1931, Nora Krieger, âgée de vingt ans, revient dans la petite ville de Lituanie où elle est née et qu’elle a quittée pour l'université à Berlin où elle fait ses études. Durant ce séjour, elle fera l’expérience d’un amour douloureux, qui la plongera dans des souvenirs difficiles et dans l’introspection, tandis qu’elle se trouve en butte aux limites imposées par les distinctions sociales, au sein d’une société qui bascule inexorablement dans l’antisémitisme.
Alors vient la lumière est un roman d’apprentissage lyrique par l’une des femmes de lettres les plus importantes de son pays, admirablement traduits pour conserver la clarté et l'élégance du texte original en hébreu.

Pour en savoir plus sur Léa Goldberg.

En couverture : Pablo Picasso, Buste de femme, 1902 © Sucession Picasso 2019.

Roman traduit de l'hébreu par Olivier Bosseau.

Ouvrage à paraître en AVRIL 2019.

 
16.1%
644€
collectés sur un objectif
de 4000 €
 
50 jours restants
Pour 5,00€
Devenez simple donateur pour "Alors vient la lumière" et recevez notre chaleureuse reconnaissance.
Pour 19,00€
Devenez souscripteur pour "Alors vient la lumière" et recevez notre chaleureuse reconnaisance et un exemplaire à parution au tarif préférentiel de 19 € franco au lieu de 21 € + 1,50 € de port, soit une économie de 3,50 € !
Pour 60,00€
Devenez bienfaiteur pour "Alors vient la lumière" et non seulement vous recevrez un exemplaire à parution mais, en plus, votre nom apparaîtra en début d'ouvrage comme bienfaiteur pour cette publication.
Pour 500,00€
Devenez mécène pour "Alors vient la lumière" et non seulement vous recevrez un exemplaire à parution mais, en plus, votre nom apparaîtra dans un encadré en début d'ouvrage comme mécène de cette publication.