L'islam en question

(Broché)
de Wafa Sultan (Auteur)
0 commentaire(s) client
18,50 €
18,50 €
EN RÉSUMÉ

Nouveau tirage disponible.
Est-il permis de porter un regard critique sur l’islam ? A-t-on le droit de douter que le Coran puisse être une source de sagesse ? Peut-on s’interroger sur le fait que la morale de toute une communauté soit fondée sur les paroles et les actes d’un Prophète dont la biographie est remplie de violence ?
Née en Syrie, Wafa Sultan a subi les lois de l’islam pendant de nombreuses années. Puis, petit à petit, elle s’en est libérée, jusqu’à choisir l’exil. Elle s’est alors crue autorisée à affirmer sur la chaîne de télévision arabe Al Jazeera que l’islam n’était pas une religion de tolérance. Que c’était au contraire une religion de peur et de haine, et, en particulier, de haine des femmes. Cette opinion lui a immédiatement valu d’être menacée de mort, sans que cela n’entame en rien sa détermination. Par deux fois encore elle a pu exprimer son point de vue avant d’être interdite d’antenne.
Ce livre est avant tout celui d’une femme courageuse qui, un jour, a décidé de faire le procès de son Dieu et qui n’hésite pas à jeter un éclairage cru sur les dérives totalitaires d’une religion qu’elle considère aujourd’hui comme une survivance de temps barbares.
Et plus rien ne saurait l’empêcher de dire sa vérité.

Rejoignez-nous sur Facebook.

À PROPOS DE L'AUTEUR
Wafa Sultan

Wafa Sultan est née en 1958 en Syrie. En 1979, alors qu’elle est étudiante en médecine à l’université d’Alep, elle assiste à l’assassinat de son professeur par les Frères musulmans. Elle est ensuite confrontée, en tant que gynécologue, au calvaire des femmes musulmanes. Ces événements la marqueront à jamais et feront vaciller sa foi. En 1989, elle s’expatrie aux États-Unis où elle s’installe bientôt comme psychiatre. En février 2006, son intervention sur Al Jazeera la propulsera au rang de célébrité mondiale.

FICHE DÉTAILLÉE

240 pages au format 14,5 x 22 cm
Photo de couverture © J. Emilio Flores / The New York Times / RÉA.
Traduit de l’américain par Alina Levris.