Participez à "Du bon usage du sexe"

L’espèce humaine est extraordinairement fertile. Cela lui vient de ses lointains ancêtres Homo sapiens, qui supplantèrent grâce à cette qualité les autres hominidés et se répandirent sur toute la surface du globe. On aurait pu penser que cette aptitude naturelle suffirait aux sociétés modernes pour assurer leur expansion. Mais non : des politiques d’incitation ont souvent été mises en place. Faire des bébés est considéré comme un acte héroïque. Le rôle de Mère est le seul qui soit universellement reconnu aux femmes. L’infertilité, subie ou choisie, est traquée par la médecine et socialement fustigée. On aurait dès lors pu penser que ce natalisme forcené pousserait l’humanité à valoriser, voire à sacraliser la sexualité, outil de la reproduction, et à se passionner pour son mécanisme. Erreur grave. Aujourd’hui encore, le plaisir est très peu étudié par la science et seul le coït reproductif trouve grâce aux yeux des religions, réputées être la forme la plus aboutie de la « sagesse » des hommes. Alors, comment expliquer ces apparentes contradictions ?

Du bon usage du sexe est une passionnante enquête qui mènera le lecteur sur la piste d’une véritable conspiration nataliste ! Celle-ci explique aussi bien la vague de répression contre la masturbation qui a marqué le XIXe siècle que l’omerta clitoridienne qui caractérise le début du XXe. Il justifie également l’homophobie virulente qui parcourt l’œuvre de Freud et l’invention par ce dernier d’un hypothétique plaisir vaginal supplantant à l’âge adulte celui, scientifiquement avéré, du fameux « bouton de rose ».

Jean-Claude Piquard est sexologue clinicien, diplômé de la faculté de médecine de Montpellier. Il est l’auteur de La fabuleuse histoire du clitoris (H&O, 2013) et de Les deux extases sexuelles, la jouissance et l’orgasme, en 2006.

 

À quoi sert votre participation ?

L'édition participative n'est pas pour nous un moyen de déterminer quel livre paraîtra ou pas. Au moment où nous vous présentons un ouvrage, la décision de publication est prise, le contrat signé. Par contre, les conditions dans lesquels le livre proposé sortira dépendent beaucoup de votre soutien. Plus votre mobilisation sera large et massive, meilleur sera le sort que nous serons en mesure d'offrir au nouveau-né : tirage plus important, donc meilleure mise en place en librairie, édition plus luxueuse au même prix de vente (vernis partiel, gaufrage de couverture, choix du papier...) et/ou embauche d'une attachée de presse pour le promouvoir auprès des médias. Tout cela est aussi déterminant dans la vie d'un livre que le simple fait de lui donner une existence matérielle. Pour toutes ces raisons, votre aide nous est précieuse. Merci.

 
80€
collectés sur un objectif
de 1800 €
 
49 jours restants
Pour 3,00€
devenez simple donateur pour "du bon usage du sexe"
et recevez notre chaleureuse reconnaissance.
Pour 10,00€
devenez souscripteur pour "du bon usage du sexe"
et recevez notre chaleureuse reconnaisance et un exemplaire à parution au tarif préférentiel de 10 € franco au lieu de 12 € + 1,50 € de port, soit une économie de 3,50 € !
Pour 50,00€
devenez bienfaiteur pour "du bon usage du sexe"
et non seulement vous recevrez un exemplaire à parution mais, en plus, votre nom apparaîtra en début d'ouvrage comme bienfaiteur de cette publication.
Pour 300,00€
devenez sponsor pour "du bon usage du sexe"
et non seulement vous recevrez un exemplaire à parution mais, en plus, votre nom apparaîtra dans un encadré en début d'ouvrage comme sponsor de cette publication.